Présences pures

Compagnie Ophélia Théâtre
Création professionnelle
Tout public
théâtre / voix / instruments

 

Équipe

Jeu Elise Moussion, Laurent Poncelet et Emmanuelle Thil
Mise en scène Dominique Lurcel et Laurent Poncelet
Direction artistique Laurent Poncelet
Direction d’acteurs Dominique Lurcel
Musique Emmanuelle Thil
Attachées de production Alice Doucet et Alice Quistrebert
D’après des textes de Christian Bobin

avec le soutien de la Ville de Grenoble, de Grenoble Alpes Métropole, du Département de l’Isère, de la Région Auvergne Rhône-Alpes, de la 5ème saison et du Théâtre de La Mure

Présentation

La vérité est moins dans la parole que dans les yeux, les mains et le silence”.

Christian Bobin rend visite à son père dans « la maison de cure » où il réside. Un environnement dur et difficile où son père, transformé et fragilisé par la maladie d’Alzheimer, semble en errance. A chaque visite pourtant, C. Bobin parvient à nous faire toucher la force et la grandeur d’une présence, celle de son père et des autres résidents, une présence intacte et brûlante de vérité. Une Présence pure. Son père est là, tellement là, dans le regard, le toucher, avec « des mains et des yeux qui brûlent en silence ».

Le spectacle est un hymne à la vie. Il nous relie à l’autre dans sa fragilité. Il fait jaillir la lumière des lieux les plus insoupçonnés. Nous ouvre les yeux et le corps. Nous ouvre à la vie. « La maladie d’Alzheimer enlève ce que l’éducation a mis dans la personne et fait remonter le cœur en surface ».

Photo : Laurence FRAGNOL