Sharira

Théâtre de la Renaissance
Création collective en atelier

Par les « Mashallah »

Une création collective façonnée par un groupe de femmes aux origines multiples.
En parallèle à leur apprentissage du français, de leur travail théâtral collectif émerge une troupe : les “Mashallah”. Au sein de leur parole mise en scène, sans être en total désaccord avec leurs origines, nos Mashallah osent pointer ce qui dérange dans les excès d’une tradition trop stricte.

Mise en scène Valérie Kennis

Une collaboration entre le Théâtre de la Renaissance et le Centre Culturel de Herstal.

Présentation

Mashallah, littéralement « tel que Dieu l’a voulu ». On peut aussi comprendre le terme comme superbe. Et c’est ce qu’elles sont.
Sans être en total désaccord avec leurs origines, nos Mashallah osent pointer ce qui dérange dans les excès d’une tradition trop stricte.
« Sharira », qui signifie « méchante, sorcière », parle de l’histoire d’une femme sous l’emprise d’une autre femme, sa belle-mère qui considère son fils comme la septième merveille du monde.
Sur un ton humoristique, le spectateur est amené à suivre le parcours d’une femme qui tente de s’opposer à sa belle-mère.

Photos : Sandra TELESCA