Le grand sextacle

Théâtre et Réconciliation
Création professionnelle
Public adulte

Équipe

Jeu Claire Coché, Annick Cornette, Frédérique Lecomte, Christine Mobers, Jean-Pierre Nicaise, Michel Nolevaux, Estelle Petit, Jean-Philippe Pettiaux,  Véronique Resler,
Écriture et mise en scène Frédérique Lecomte avec l’aide de Ewout D’Hoore Costumes Christine Mobers, Sylvie Thevenard, Bert Menzel
Accessoiriste Julie Beca

Théâtre & Réconciliation avec l’aide de la Fabrique de Théâtre, de la fondation Luc Legrain, du Cercle des Chefs d’Oeuvre et du RITS

Présentation

8 comédiens, des beaux, des laids, des jeunes, des vieux, des blancs, des noirs, des flamands, des wallons, des bruxellois, des gays, des qui s’ignorent, des gentils, des méchants, des qui travaillent, des qui ne travaillent pas, des bonnes sœurs, des soubrettes, des travestis, des strip-teaseuses, des prudes, des hystériques, des cow-boys de saloon, des clowns ratés, des bouchers, des victimes, des sados, des masos…

Une  galerie  de personnages saugrenus et libertins.

Mais que vont-ils nous faire  dans  cette cour des miracles érotiques ? Chanter et danser les douces louanges  et les rudes travers d’une société à la fois  érotisée et chaste, livrer un combat contre le formatage  et le conformisme. Etre les aristocrates de leurs différences.

Le Grand SeXtacle surprend, émeut et même choque le public. Parfois dérangeants, parfois douloureux, souvent drôles, les acteurs, entre cirque et cabaret, fardés et déguisés, vont opposer au glamour une image de la société hors des normes. Conscients de leur altérité, ils vont amener une réflexion sur l’identité et l’apparence.

Spectacle burlesque, alléchant et politique
 » Soyez heureux !  » Dans nos sociétés occidentales, cette bénédiction est devenue un commandement qui génère  » l’enfer des avachis, des ramollis, des frigides… « , en d’autres termes tous ceux qui n’ont ni le physique, ni l’équilibre mental, ni les performances sexuelles qu’impose la dictature du bonheur. « Notre temps raconte d’ailleurs une étrange fable : celle d’une société tout entière vouée à l’hédonisme et à qui tout devient irritation, supplice. Le malheur n’est pas seulement le malheur : il est, pire encore, l’échec du bonheur. » Bruchner

Le Grand SEXtacle  surprend, émeut et même choque le public. Dérangeants, douloureux souvent drôles, les acteurs, entre cirque et cabaret,  fardés et déguisés, vont opposer au glamour une image de la société hors des normes.

conditions techniques

Durée du spectacle 120 min
Lieu d’accueil
salle occultée
Public idéal adulte
Dispositif du plateau : 10 m (ouverture), 10 m (profondeur)
Montage 180 min
Démontage 180 min
Régie autonome

conditions financières

Prix 2000 €